Le projet Nanozeoxy de Svetlana Mintova (LCS) et Samuel Valable (ISTCT) a été retenu dans le programme de prématuration du CNRS ( Programme de prématuration du CNRS – Bilan 2020).

Il a débuté en mars 2021 pour une durée de 18 mois.

Son but: AUGMENTER L’EFFICACITÉ DES PROTOCOLES DE RADIOTHÉRAPIE

La radiothérapie nécessite la présence d’oxygène pour induire des lésions cellulaires irréparables, or la concentration en oxygène est très faible dans un grand nombre de tumeurs solides, limi- tant son efficacité. Pour essayer de contourner cette problématique, des nanoparticules de zéo- lithes, vecteurs d’oxygène, destinées à l’oxygéna- tion des tumeurs hypoxiques, sont utilisées dans le but d’augmenter l’efficacité des protocoles deradiothérapie.

Les nanoparticules synthétisées par les cher- cheurs derrière ce projet sont particulièrement innovantes car elles présentent à la fois des pro- priétés d’oxygénation et de radiosensibilisation directe.

Les applications visées sont en premier lieu le traitement de la tumeur cérébrale du glioblas- tome et des cancers du cerveau métastasés, mais aussi de diverses tumeurs solides, telles que les tumeurs des voies aérodigestives supérieures et le cancer du poumon.

 

2 réflexions sur “Nanozeoxy: un projet dans le programme prématuration du CNRS”

  1. Ping : Labex EMC3

  2. Ping : Prématuration CNRS au LCS - www.labex-emc3.fr

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut